Le projet

accentus

accentus est une référence dans l’univers de la musique vocale. Ce chœur de chambre fondé par Laurence Equilbey il y a 26 ans est très investi dans le répertoire a cappella, la création contemporaine, l’oratorio et l’opéra. accentus se produit dans les plus grandes salles de concerts et festivals français et internationaux comme la Philharmonie de Paris, La Seine Musicale, Le Grand Théâtre de Provence, l’Opéra Royal et la Chapelle Royale de Versailles, le Festival de Salzbourg, le Barbican à Londres, la Philharmonie d’Essen, Theater an der Wien, l’Elbphilharmonie de Hambourg, le Lincoln Center à New York, le Théâtre des Champs-Élysées à Paris…

accentus est un partenaire privilégié de la Philharmonie de Paris et poursuit une résidence importante à l’Opéra de Rouen Normandie, construite autour de concerts et d’opéras. Christophe Grapperon est chef associé de l’ensemble depuis 2013.

L’ensemble collabore régulièrement avec des chefs et orchestres prestigieux : Pierre Boulez, Andris Nelsons, Eric Ericson, Christoph Eschenbach, Sir Simon Rattle, Philippe Jordan, Simone Young, Yannick Nézet-Séguin, Orchestre de Paris, Ensemble intercontemporain, Concerto Köln, Akademie für Alte Musik Berlin, Berliner Philharmoniker, Wiener Symphoniker… Il participe également à de nombreuses productions lyriques : la création Seven Stones d’Ondrej Adámek au Festival d’Aix-en-Provence, La Nonne sanglante de Charles Gounod à l’Opéra Comique, Der Freischütz de Carl Maria von Weber avec la Cie 14:20, Insula orchestra et Laurence Equilbey en tournée européenne… Cette saison, Sigvards Kļava dirige accentus dans le grand répertoire a cappella : Francis Poulenc, Pascal Dusapin et Sergueï Rachmaninov.

En 2017, accentus inaugure le Cen, un centre de ressources matérielles – basé à Paris – et numériques, pour partager les documents de travail et l’expertise rassemblés depuis la création du chœur. En 2018, accentus devient le premier Centre national d’art vocal (Paris Île-de-France, Normandie), et renforce ainsi ses missions artistiques et pédagogiques de manière pérenne.

Les disques d’accentus ont été largement récompensés par la presse musicale. « Transcriptions » (naïve) a été nommé aux Grammy Awards 2004 et a obtenu un Disque d’Or en 2008. Afin de célébrer l’anniversaire de Beethoven, accentus a enregistré avec Insula orchestra sa Fantaisie Chorale (Warner Classics – Erato, avril 2019). Cette saison, deux disques paraissent : le Freischütz de Weber avec Insula orchestra et Laurence Equilbey (Warner Classics – Erato) et la Betulia Liberata de Mozart avec Les Talens Lyriques et Christophe Rousset (Aparté). accentus a été consacré Ensemble de l’année par les Victoires de la musique classique en 2002, en 2005 et en 2008.